Résultats semestriels 2017 : Croissance des ventes

Résultats semestriels 2017 : Croissance des ventes

Revenus de 39.508 K€ en progression de 2,4% ; EBITDA de 2.474 K€ en retrait de 4,7%

Vendredi 22 septembre 2017 — EMBARGO  22 septembre 2017 - 17h30  –
Information règlementée

Emakina Group (Alternext Bruxelles : ALEMK) communique aujourd’hui ses résultats semestriels 2017.

1. Chiffres clés semestriels 2017

En K€

S1 2016

S1 2017

Variation

Revenus

38.594

39.508

+2,4%

Bénéfice opérationnel (EBITDA)

2.596

2.474

-4,7%

Marge opérationnelle %

6,7%

6,3%

 

Résultat avant impôts

962

752

   - 210

Résultat net

585

143

    - 439

2. Faits marquants premier semestre 2017

a) New business

En 2017, de nouveaux clients nationaux et internationaux ont choisi une agence du groupe Emakina comme partenaire. Quelques exemples non exhaustifs : Austrian Standards, Axa Insurance, Bank Delen, Boucheron, Carrera, Codeta Casino, Gaastra, Intersport, Jacob Holm, Konica Minolta, Makro, Mondi, Red Bull Media House, Renault Nissan, Samsonite.

b) Acquisition

En janvier 2017, Emakina a acquis 100% du capital de l’agence suédoise Doe Blomberg Gottberg (DBG) forte de 15 collaborateurs et triple lauréate du prix « Communication Agency of the Year » suédois. Avec cette opération, Emakina renforce sa présence en Scandinavie avec désormais plus de 30 collaborateurs.

c) Internationalisation

Les ventes « hors Belgique » progressent de près de 10% sur le premier semestre 2017 et représentent désormais 61% des revenus consolidés du premier semestre 2017 comparativement à 57% en 2016.

d) Intégration et Processus

En 2017, Emakina Group a poursuivi ses investissements d’intégration et de synergies au sein de son réseau notamment en Autriche. Emakina Group a également renforcé ses équipes afin d’accélérer le déploiement de plateformes de gestion communes. L’organisation régulière de réunions de coordination, de formation au niveau du groupe est également une priorité afin d’assurer un meilleur partage des savoirs faire respectifs, des ressources disponibles et des technologies.

e) Talents

Les talents sont la clé de voute du succès d’Emakina Group. La rétention et l’attraction sont des objectifs majeurs de l’ensemble des managers tout en veillant à maintenir une correcte adéquation avec les compétences souhaitées par les clients et avec la nécessité d’une maitrise des coûts. Ce subtil équilibre reste un art dans un contexte technologique très évolutif.

f) Partenariats

Les partenaires commerciaux d’Emakina Group continuent d’offrir aux clients une vaste étendue géographique combiné à une connaissance locale pointue : Asiance (Corée) ; Bubblegum (Espagne) ; Domino (Italie) ; Metia (Grande Bretagne, Etats-Unis et Singapour) et SinnerSchrader (Allemagne).

3. Commentaire général

Croissance des activités

Sur le premier semestre 2017, les ventes consolidées d’Emakina Group se sont élevées à 39.507.898 EUR comparativement à 38.594.477 EUR en 2016 sur la même période soit une progression de +2,4% (stable à périmètre constant).

Comme souligné, l’expansion internationale se poursuit avec plus 61% de revenus réalisés sur des clients situés « hors Belgique » comparativement à 57% sur la même période l’an passé.

Evolution de la performance opérationnelle (EBITDA)

Le bénéfice opérationnel avant amortissements (EBITDA) atteint 2.474.788 EUR (2.310.141 EUR à périmètre constant) sur la première moitié de 2017 contre 2.595.805 EUR en 2016 sur le même période soit une décroissance en valeur absolue de 4,7%. Exprimé en pourcentage du total des ventes, l’EBITDA évolue de 6,7% à 6,3% (5,8% à périmètre constant) entre le premier semestre 2016 et 2017.

Cette évolution de la rentabilité opérationnelle est multi factorielle (taux d’occupation, structure des coûts, efficacité de production…) mais comme souligné les efforts d’intégration des nouvelles entités du groupe ont influencé la performance de ce début d’année 2017.

Résultat courant sous contrôle et résultat net positif

Le bénéfice courant avant impôt (772.732 EUR) sur la première moitié de 2017 diminue de 11% par rapport à la même période en 2016 ce qui s’explique par (i) l’évolution de la rentabilité opérationnelle, par (ii) un résultat financier stable (malgré la hausse des amortissements sur goodwills) et par (iii) l’absence cette année de reprise de réduction de valeur majeure sur créances commerciales.

Le niveau du bénéfice net (143.106 EUR) sur le premier semestre 2017 s’explique par l’évolution du résultat courant, l’absence de d’éléments exceptionnels majeurs et par la progression de la charge fiscale. Cette rentabilité nette positive contribue à renforcer les fonds propres du groupe.

Pour rappel, les amortissements sur goodwills (imposés par les normes comptables belges) impactent négativement le résultat net de la société de 1.095.861 EUR sur la première moitié 2017 par rapport à 909.263 EUR sur la première moitié de 2016. Cet élément de droit comptable belge qui impose un amortissement systématique (comptabilisé dans les charges financières), pèse significativement sur le résultat net consolidé.

4. Santé financière

Mi 2017, la santé financière du groupe se maintient grâce à un résultat net positif et à un renforcement de ses fonds propres, un niveau d’endettement financier en adéquation avec la croissance du groupe, un besoin en fonds de roulement sous contrôle et la disponibilité de lignes de crédit proportionnées.

5. Perspectives pour 2017

La direction d’Emakina Group maintient ses prévisions de début d’année et anticipe une hausse organique à un chiffre des revenus sur l’ensemble de l’année 2017, sur base du carnet de commandes actuel.

6. Déclaration des dirigeants

Le conseil d’administration déclare, qu’à sa meilleure connaissance, les états financiers intermédiaires condensés et consolidés arrêtés au 30 juin 2017, établis conformément aux normes comptables belges, donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats du groupe Emakina. Le rapport financier annuel contient un exposé fidèle des informations qui doivent y figurer.

7. Divers

a) Rapport du commissaire

Le commissaire a confirmé que ses travaux de révision limitée des comptes consolidés sont terminés quant au fond et n’ont pas révélé de correction significative qui devrait être apportée aux données comptables reprises dans le rapport semestriel.

b) Normes comptables belges

Tous les chiffres consolidés repris en annexe ont été établis conformément aux normes comptables belges (notamment concernant l’amortissement obligatoire des goodwills).Ces chiffres constituent une synthèse des résultats financiers qui sont repris de manière détaillée dans le rapport semestriel 2017.

c) Agenda des actionnaires

  • 23 mars 2018 :Publication des résultats annuels 2017
  • 2 avril 2018 :Rapport annuel 2017 (brochure) 
  • 23 avril 2018 :Assemblée générale des actionnaires